Si Dieu existe, pourquoi le mal ?

— Youtubeur & expert en spiritualité

Voici une question que l’on entend souvent. Dans cette première partie, je vais montrer que notre révolte face au mal n’est pas un argument contre l’existence de Dieu mais plutôt un argument en sa faveur.

Lorsque nous regardons l’injustice et la souffrance autour de nous, nous nous disons : « Il ne devrait pas en être ainsi ! » Mais pourquoi raisonnons-nous ainsi ? L’auteur britannique C.S. Lewis écrivait cela : « L’argument que je retenais contre Dieu était que l’univers paraissait si cruel et si injuste ! Mais d’où pouvait bien me venir cette idée de juste et d’injuste ? On ne peut définir une ligne brisée qu’en possédant la notion de ligne droite. A quoi comparais-je cet univers quand je l’appelais injuste ? ». L’auteur remarque que déclarer quelque chose d’injuste nécessite la notion de justice. Mais d’où vient-elle ? Tout ce passe comme si nous avions en nous une loi morale qui nous disait : « ceci doit exister et ceci est anormal ». Mais d’où vient cette loi morale ? S’il y a une loi morale universelle que nous partageons, il doit y avoir un législateur universel : Dieu.

A l’inverse, si Dieu n’existait pas, nous n’aurions aucune raison de nous plaindre du mal. C’est ce qu’exprime le biologiste athée militant Richard Dawkins : « Dans un univers de forces physiques aveugles et réplication génétique, certaines personnes vont être blessées et nous ne trouverons ni rime ni raison pour cela, ni aucune justice. L’univers que nous observons a précisément les propriétés que nous devrions attendre s’il n’y a au fond ni dessein, ni but, ni bien, ni mal. Rien sauf l’aveugle et sans pitié indifférence. L’ADN ne connaît pas et ne se préoccupe pas. L’ADN existe juste et nous dansons à sa musique ».

Peut-on accepter cette vision du monde ? Peut-on accepter de dire : « oui, le mal existe, un point c’est tout » ? Si nous sommes choqués devant la souffrance d’un innocent, c’est que Dieu a mis en nous une loi morale. Ainsi, notre révolte face au mal n’est pas un argument contre l’existence de Dieu mais, au contraire, pointe en faveur de l’existence de Dieu qui a mis en nous une loi morale.

Dans la prochaine vidéo, je vais montrer les solutions de Dieu au problème du mal.

Dans ma précédente vidéo, j’ai montré que notre rébellion contre le mal n’est pas un argument contre l’existence de Dieu.

Maintenant, je vais montrer quelles solutions le Dieu de la Bible apportent au problème du mal ?

En effet, la Bible ne cherche pas à donner des réponses théoriques au problème du mal mais plutôt, elle donne des solutions pratiques.

Les réponses théoriques ont au moins deux défauts :

– Le premier défaut des réponses théoriques est qu’elles donnent une explication au mal donc une justification au mal et lui donne une raison d’être, ce qui n’est pas acceptable.

– Le deuxième défaut des réponses théoriques, c’est qu’elles n’enlèvent pas le mal, elles n’enlèvent pas la souffrance. Par exemple, si vous faite un accident de voiture, que préférez-vous ? Que quelqu’un vienne vous expliquer pourquoi votre voiture s’est crachée ou bien que quelqu’un vienne prendre soins de vous, vous apportant ainsi une solution pratique ?

Alors quelles solutions la Bible donne-t-elle face au problème du mal ?

– La première est la solution morale. La Bible nous raconte que le mal est entré dans le monde lorsque l’Homme a désobéi à Dieu. Cette rébellion contre le Créateur a entraînée beaucoup de dérèglements. La relation de l’Homme à Dieu est brisée, la relation de l’Homme avec ses semblables est aussi détériorée, la relation avec la nature est perturbée et même la relation de l’Homme avec lui-même est endommagée. Dieu, qui est bon, a prévu une solution à cela. Il est venu Lui-même dans le monde sous la forme de Jésus Christ. Jésus Christ a mené une vie exemplaire, et pourtant Il est mort ; Il est mort en prenant sur Lui la culpabilité de cette rébellion contre Dieu. Sa mort était en fait le juste châtiment que l’humanité méritait mais qui a été endossé par Dieu Lui-même pour pouvoir rétablir la relation. Ainsi celui qui place sa confiance dans la mort de Jésus-Christ, qui se détourne de sa manière de vivre sans Dieu, peut être rétablit dans sa relation avec Dieu. Et Dieu rétablit progressivement l’ordre moral brisé. Il rétablit progressivement mais un jour, Il le fera de manière définitive. A la fin des temps, Dieu promet une éternité sans mal. Il, il parlait de Dieu : « Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus. Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni souffrance, car le monde ancien a disparu ». (Apocalypse 21 : 4). Fort de cette espérance, le chrétien s’engage dans une solution concrète, il s’engage à lutter contre le mal. Un des plus beaux exemples, peut-être, de cette lutte contre le mal, est la création des hôpitaux où l’on exerçait l’hospitalité chrétienne.

– Et dans la souffrance, Dieu propose aussi une solution relationnelle. Le Dieu de la Bible se présente comme un Dieu qui a Lui-même expérimenté la souffrance. En effet en Jésus Christ, Dieu a connu toutes les vicissitudes de ce monde. Le dramaturge français Paul Claudel a dit ceci : « Dieu n’est pas venu pour supprimer la souffrance, il n’est pas venu l’expliquer mais il est venu la remplir de sa présence ».

Ainsi, la Bible ne propose pas de réponses théoriques au problème du mal mais propose de nombreuses solutions pratiques pour faire face à cette dure réalité.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sur le même thème

Si Dieu est tout puissant et amour, pourquoi permet-il le mal et la souffrance ?

L’existence du mal dans le monde est un fait évident. Nous pouvons le constater à travers l’injustice dont nous pouvons être les victimes, mais aussi à travers la souffrance tant physique que psychologique. Ni la maladie, ni la mort – que ce soit pour nous ou ceux que nous aimons – ne sont désirables. L’existence du […]

Dieu est-Il responsable de toutes ces souffrances dans le monde ?

Je peux comprendre votre question car ma vie chrétienne a été parsemée d’épreuves, assez cruelles pour certaines, et je pense que lorsque Jésus-Christ nous offre en guise d’avenir des coups et des insultes, Il n’a pas tort. C’est comme cela que j’ai compris la vie somme toute très compliquée que j’ai vécue en 25 ans […]

Comment Dieu a-t-il pu créer des créatures vouées à l’enfer et à la souffrance éternelle ?

La personne qui pose cette question rejoint la Bible en déclarant « Dieu est amour. » (1 Jean 4.16). Partant de ce constat, nous avons du mal à comprendre comment un Dieu d’amour pourrait créer des humains dont la destinée serait l’enfer. Dieu ne pourrait-il pas destiner tous les hommes à la vie Eternelle ? Ne pourrait-il pas […]

Pourquoi Dieu permet-il le mal et la souffrance ?

L’existence du mal dans le monde est un fait évident. Nous pouvons le constater à travers l’injustice dont nous pouvons être les victimes, mais aussi à travers la souffrance tant physique que psychologique. Ni la maladie ni la mort, que ce soit pour nous ou pour ceux que nous aimons, ne sont désirables. L’existence du […]

Parcours phare

Y a-t-il des preuves de l’existence d’un dieu ?

Au travers de ce parcours email, Alexis souhaite vous apporter une réflexion logique et rationnelle.

Par Alexis Masson : conférencier en philosophie de la religion.

Ce projet est né du désir de répondre, efficacement et à titre gracieux, aux difficultés morales et spirituelles des internautes d’aujourd’hui.

Ce site est géré par l’association Top Mission, reconnue d’intérêt général. Pour répondre au mieux aux questions autour de l’existence d’un dieu, nous avons constitué une équipe composée de conférenciers en philosophie de la religion et d’experts de spiritualité.