Raisonnements circulaires !

— Youtubeur & expert en spiritualité

Dans mes discussions avec des personnes athées, j’entends souvent les reproches que les croyants, les chrétiens en particulier, entretiennent un raisonnement circulaire. En effet, ils disent que Dieu existe, ils disent que Dieu est comme ceci ou comme cela. Et quand on leur demande pourquoi ils croient ça, c’est parce qu’ils croient dans la Bible qui est la révélation de Dieu. Et qu’est-ce qui indique que la Bible est la révélation de Dieu ? Eh bien, c’est la Bible. 

Nous sommes donc dans une certaine circularité. Mais, en fait, j’ai l’impression que tout système de pensée, qui fait référence à une autorité supérieure, est aussi circulaire. On peut le montrer par un tout simple raisonnement, par l’absurde. Supposons qu’il y ait une autorité supérieure qui puisse être justifiée par des arguments en dehors d’elle-même, donc, il n’y a pas de raisonnement circulaire. Eh bien, ces arguments ont donc autorité pour déclarer que cette autorité est l’autorité supérieure, et donc, ils ont autorité sur cette autorité supérieure. Et là, nous aboutissons à une contradiction. Donc, ce que nous avons supposé au départ, qu’il n’y a pas de raisonnement circulaire, est faux.

Cela signifie que les systèmes de pensée, qui élèvent la raison comme autorité supérieure, est aussi circulaire. En effet, qu’est-ce qui permet de justifier que c’est la raison qui est l’autorité supérieure ? Eh bien, nous allons donner des arguments issus de la raison. Donc, nous utilisons des raisons pour dire que la raison a raison. Nous sommes aussi dans un raisonnement circulaire. 

En fait, les croyants qui élèvent la Bible en tant qu’autorité supérieure, ou bien, les non-croyants qui élèveraient la raison en tant qu’autorité supérieure, sont tous deux dans un raisonnement circulaire. Il s’agit, en fait, d’une question de présupposé. Et ce qu’on va prendre comme présupposé, que c’est une révélation de Dieu qui est l’autorité supérieure, ou bien, est-ce que c’est la raison qui est l’autorité supérieure. Et nous pouvons, bien entendu, interroger le bien-fondé de ces présupposés. Nous pouvons peut-être attaquer la Bible en disant : « Est-ce bien raisonnable de prendre cela comme présupposé ? »

D’ailleurs, ce serait un bon thème de vidéo de défendre la crédibilité de la Bible. Mais nous pouvons aussi attaquer la raison en disant : « Est-ce bien sage de fonder une vision du monde sur la raison dans une perspective purement matérialiste, c’est-à-dire qui consiste à dire que seule la matière existe ? Ou bien encore dans une vision qu’on appelle « naturaliste », qui stipule que seul ce qui est appréhendé par la science existe ? »

Dans une vision naturaliste, quelle raison avons-nous de faire confiance à notre cerveau ? Comment pouvons-nous justifier que notre cerveau pense juste ? Dans une vision purement matérialiste, eh bien, notre pensée est issue de notre cerveau, qui, lui-même, est issu de l’évolution, c’est-à-dire, d’un processus aléatoire de mutation génétique couplé avec un processus de sélection naturelle. Mais feriez-vous confiance à un ordinateur qui aurait été programmé par hasard ? 

Par le processus de l’évolution, nous pouvons aboutir à la conclusion que notre cerveau pense de manière adaptée. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il pense juste. La vérité est rarement favorisée dans le processus de sélection naturelle. Par exemple, si j’entends un bruissement dans les arbres, je me dis : « Ça peut être du vent, mais ça peut être aussi un prédateur. » Alors, si je veux m’enquérir de la vérité, je vais peut-être m’approcher de cette source de bruit ; et là, si je me trouve nez-à-nez avec un prédateur, je suis mort.

Cela me fait penser à la citation du généticien britannique Haldane : « Si mes opinions sont le résultat de processus chimique ayant lieu dans mon cerveau, elles sont déterminées non par les lois de la logique, mais par celles de la chimie. » Et Darwin écrivait dans une lettre à William Graham le 3 juillet 1881 : « J’ai toujours cet horrible doute s’agissant de savoir si les convictions d’un esprit humain – lequel s’est développé à partir de l’esprit des animaux inférieurs – ont la moindre valeur, ou si on peut même leur faire confiance. Quelqu’un aurait-il confiance dans les convictions d’un esprit simiesque, s’il y a la moindre conviction dans un tel esprit ? » 

Comprenez-moi bien, le but de cette vidéo n’est pas de cracher sur la raison ou de dire que nous n’avons aucune raison d’avoir confiance en notre cerveau. Je crois en la raison et je pense que mon cerveau pense juste parce que Dieu est derrière le processus qui lui a permis d’exister. En revanche, si Dieu n’est pas derrière ce processus, je n’ai aucune certitude de penser que je pense juste.

Si vous regardez cette vidéo et que vous avez une vision matérialiste du monde, pouvez-vous me dire pour quelle raison pensez-vous que vous pensez juste ? 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sur le même thème

La Science et la Foi sont-elles incompatibles ? (3 vidéos)

PARTIE 1 Lorsque je discute avec des gens, et que je leur dis que j’étais prof de maths et que maintenant je suis pasteur, ils se demandent quel est le lien entre les deux. Effectivement, le lien n’est pas très direct, mais est-ce pour autant que la Science et la Foi sont incompatibles ? L’autre […]

La science a-t-elle éliminé la foi ?

Pour 49% des Français « plus les connaissances scientifiques progressent, plus il est difficile de croire en Dieu. » (sondage CSA). L’idée largement répandue que la science élimine Dieu est entretenue par le courant philosophique dit du « Nouvel athéisme » dont le biologiste Richard Dawkins, par ailleurs un excellent vulgarisateur scientifique, s’est fait le […]

Parcours phare

Y a-t-il des preuves de l’existence d’un dieu ?

Au travers de ce parcours email, Alexis souhaite vous apporter une réflexion logique et rationnelle.

Par Alexis Masson : conférencier en philosophie de la religion.

Ce projet est né du désir de répondre, efficacement et à titre gracieux, aux difficultés morales et spirituelles des internautes d’aujourd’hui.

Ce site est géré par l’association Top Mission, reconnue d’intérêt général. Pour répondre au mieux aux questions autour de l’existence d’un dieu, nous avons constitué une équipe composée de conférenciers en philosophie de la religion et d’experts de spiritualité.