Dieu existe-t-il ? Découvrez une réflexion logique et rationnelle

— Conférencier en philosophie de la religion

La question philosophique de l’existence de Dieu est l’une des plus fondamentales.

Elle touche à l’origine et à la finalité de toutes choses. L’univers est-il vraiment la réalité ultime ? Ou bien y a-t-il un être supérieur qui le dépasse ? L’univers a-t-il été créé ? Y a-t-il une intention à son origine ? Toutes ces questions sont plus fondamentales que celles étudiées par les sciences naturelles. Mais, en même temps, leurs implications sont beaucoup plus pratiques dans nos vies. Y a-t-il un être supérieur qui m’aime, me protège, donne un sens à ma vie et me jugera également ? La question de l’existence de Dieu est la plus pratique des questions les plus fondamentales.

Mais cette question est aussi l’une des plus difficiles.

La réponse à lui apporter n’est pas évidente. L’une des raisons principales à cette difficulté est que l’on ne peut pas prouver l’existence de Dieu à l’aide d’une expérience immédiate. Car Dieu ne peut pas être l’objet de nos sens. Dieu, s’il existe, est transcendant. Cela veut dire qu’il dépasse les réalités sensibles, palpables. On ne peut ni le voir, ni l’entendre, ni le toucher. Même si l’on peut vivre une expérience spirituelle, ce n’est jamais que l’expérience d’une manifestation de Dieu et non une expérience de Dieu en lui-même. À toute expérience spirituelle, on peut proposer une explication naturelle, le plus souvent psychologique ou neurologique. Alors est-ce une illusion ou le moyen employé par Dieu pour se révéler ? La question reste ouverte. Dans tous les cas, on ne peut pas prouver l’existence de Dieu par une expérience immédiate, parce que Dieu en lui-même n’est pas expérimentable.

À partir de ce constat, certains sont tentés de conclure que Dieu n’existe pas.

Les athées pensent que s’il n’y a pas de preuve empirique de l’existence de Dieu, alors il faut en conclure qu’il n’existe pas. Cependant, en raisonnant ainsi, l’athéisme commet une erreur de logique. C’est ce que l’on appelle l’« argument d’ignorance ». L’absence de preuve serait une preuve du contraire. Or, c’est faux. L’absence de preuve de l’existence d’une chose n’est pas la preuve de son inexistence. Si je n’ai pas de preuve qu’un chat se promène en ce moment dans un village chinois, je ne peux pas en conclure qu’aucun chat ne se promène en ce moment dans un village chinois. Pour que l’athéisme puisse prétendre à être une position rationnelle, il faudrait qu’il apporte la preuve de l’inexistence de Dieu. Or une telle chose semble bien difficile à faire, car pour pouvoir affirmer qu’une chose n’existe pas, il faudrait pouvoir connaître toute la réalité, y compris les réalités imperceptibles, et constater qu’elle ne s’y trouve pas. L’athéisme n’apporte donc pas une réponse concluante à la question de l’existence de Dieu.

Face à l’absence de preuve empirique de l’existence de Dieu, et à l’impossibilité de conclure par là même à son inexistence, il pourrait sembler plus raisonnable de choisir la voie de l’agnosticisme.

L’agnosticisme consiste à n’affirmer ni l’existence, ni l’inexistence de Dieu. Mais comme il n’affirme rien, il ne peut pas être une position définitive. Car, dans la réalité, ou bien Dieu existe, ou bien il n’existe pas, mais il n’y a pas de troisième voie. L’agnosticisme affirme un certain état de la connaissance, mais il n’affirme rien sur la réalité. Il est donc toujours voué à être dépassé. Faire de l’agnosticisme une position indépassable reviendrait à dire que l’on ne trouvera jamais de preuve de l’existence de Dieu. Mais affirmer une telle chose reviendrait à établir un dogme. Comment prouver que l’on ne trouvera jamais de preuve de l’existence de Dieu ? Même si l’on ne peut pas faire d’expérience immédiate de Dieu, peut-être y a-t-il un autre moyen de prouver son existence ?

Et en effet, depuis son origine, la philosophie a proposé des preuves indirectes de l’existence de Dieu, à partir de ses effets.

De la même façon que l’on peut prouver l’existence d’un artiste à partir de ses œuvres, on peut prouver l’existence de Dieu à partir de l’univers lui-même. La Bible elle-même conseille cette voie : « Les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait » (Romains 1.20).

En quoi l’univers indique-t-il l’existence de Dieu ?

Le premier indice, c’est le fait que l’univers a eu un commencement. Or tout ce qui a un commencement a une cause. L’univers doit donc avoir une cause très puissante, capable de le créer. Le deuxième indice, c’est l’ordre dans l’univers, un ordre mathématiquement descriptible et précisément ajusté afin de permettre la vie. Le fait est que la vie est quelque chose de très fragile qui exige des conditions très strictes pour pouvoir se développer. Il aurait suffit que les lois et les constantes fondamentales de la physique soient légèrement différentes pour que la vie soit impossible. Autrement dit, parmi une multitude d’univers possibles, un nombre infime d’entre eux est favorable à la vie. Dans la mesure où est tel résultat est plus difficile à atteindre par hasard que par le fruit d’une intelligence, il apparaît beaucoup plus probable que l’univers soit le résultat d’une cause extraordinairement intelligente.

D’une façon plus générale, nous ne pouvons pas expliquer l’univers seulement par lui-même.

Notre univers existe, c’est un fait. Mais parmi toutes les possibilités logiques, il y avait également son inexistence, ou l’existence d’un autre univers parmi une multitude de possibles. Alors pourquoi notre univers existe-t-il et pourquoi est-ce celui-ci plutôt qu’un autre ? Sa possibilité seule ne suffit pas à expliquer sa réalité, car les autres alternatives sont toutes aussi logiquement possibles. Seul une cause nécessaire, s’expliquant entièrement par elle-même, ayant fait le choix de réaliser cette possibilité plutôt qu’une autre, ayant la puissance et l’intelligence nécessaires pour produire un tel univers, permet de l’expliquer. Un tel être est ce que nous appelons « Dieu ».

L’existence de Dieu semble donc être la réponse la plus raisonnable à notre question. Mais il reste encore un certain nombre de questions : si Dieu existe, qui est-il ? Se révèle-t-il ? Et s’il se révèle, par quelle révélation s’est-il fait connaître ?

51
Poster un Commentaire

avatar
18 Fils de commentaires
33 Réponses de fil
37 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
27 Auteurs du commentaire
ThomasRémi MoreauCRDAlexTintin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jérémie vestri
Invité
Jérémie vestri

Ca permet d’être rassurer du quelquechose après la mort…

Bayen El Kaim
Invité
Bayen El Kaim

Ce discours me parait être plus proche du sophisme qu’ une démonstration logique de l’existence ou de la non existence de Dieu.

Thomas
Editor

Bonjour. Quel argument vous parait faible ? Quelle type de preuve attendriez-vous pour croire en l’existence de Dieu ? Bonne journée.

Sof
Invité
Sof

Article très intéressant. Argumentation limpide et logique qui permet au lecteur de se poser les bonnes questions quand à l existence ou l’insistance de Dieu. J’ai beaucoup aimé. Beau travail de développement philosophique.

Marc Sicamois
Invité
Marc Sicamois

Dieu à créé l’univers, qui a créé Dieu

Dieu
Invité
Dieu

Lui même

Cresseaux
Invité
Cresseaux

Je suis catholique, je crois en Dieu, mais j’ai des doutes, non pas dans l’existence de Dieu, mais sur sa naissance. L’univers a 13,5 milliards d’années. Qui avait-il avant ?

Day2day
Invité
Day2day

Ahah il est l’alpha et l’oméga début de toute chose. Il est infini. Les catholique devrait le savoir non ?

CRD
Invité
CRD

En fait 4,5 Mā ;)

Thomas
Editor

Merci pour votre question. Dieu se présente comme l’être éternel, qui ne tire son existence d’aucun autre. Il est la cause première. Avant la création de l’Univers, il y avait Dieu. Et on ne peut pas vraiment parler de « avant Dieu » car Dieu est éternel. La notion d’éternité est assez difficile à saisir…
Bonne journée.

Anonyme
Invité
Anonyme

Personne n’a crée Dieu. Il est Le Début de tout.
Si Dieu avait été crée par X, on va se demandait qui a crée X, c,est peut-être Y, mais qui à crée Y, c’est peut être Z, et ainsi de suite…jusqu’à l’infini et l’univers n’aurai jamais existé.
C’est pourquoi Dieu n’a aucun supérieur ( en tout cas dans ma religion ou dieu est nommé Allah)

Océane
Invité
Océane

Bonjour, je me pose beaucoup de questions sur la religion musulmane, serai t’il possible de discuter ? Merci. Bonne journée.

Océane
Invité
Océane

Voici mon compte instagram : cea_ne
Merci par avance, Océane.

Yves Forban
Invité
Yves Forban

Quand on dit que Dieu (Allah en l’occurrence) existe, c’est qu’il serait réel (vous n’en disconviendrez pas).
Mais donc si vous admettez que quelque chose de réel (Allah ou Dieu )ait pu exister de tout temps sans cause préalable, alors vous devez admettre que l’univers (réel, vous n’en disconviendrez pas), puisse de même avoir été de tout temps sans cause préalable.
C’est juste une question de cohérence logique.

Thomas
Editor

Bonjour M. Forban. Je conçois que Dieu est éternel. Mais je ne pense pas que l’Univers le soit. Bonne journée.

Thomas
Editor

Merci pour votre commentaire.

Ali AMGHAR
Invité
Ali AMGHAR

Qui a créer le créateur de dieu et ainsi de suite il y a forcément un début à tout.

Thomas
Editor

Bonjour. Merci pour votre question. Toute chose créé a un début. Or, Dieu n’a pas été créé. Il est éternel et ne tire son existence d’aucun autre. Cela nous dépasse un peu, n’est-ce pas ?

Quentin LIABOT
Invité
Quentin LIABOT

Ta question se base sur un principe scientifique pour quelque chose qui ne l’est pas. Tu ne peux pas répondre à l’existence de Dieu par la science étant donner que son existence n’est pas scientifique, rationnel ou logique ( sachant que le « rationnel » n’existe pas, on dit de quelque chose que c’est irrationnel à cause de la télé, des divertissements etc, et par leurs biais nous pensons que ce qui y ressemble l’est tout autant, exemple : – Non, je ne crois pas aux anges ! (La personne va penser ça car elle ne voit ça que dans des films,… Lire la suite »

Yves Forban
Invité
Yves Forban

La science étudie ce qui est réel : palpable en soi. C’est le rationnel absolu. Alors certes on peut dire que dieu n’est pas palpable (réel ou rationalisable en soi). Mais quand même c’est une autre façon de dire que Dieu n’est pas réel. Idem ou bien Dieu (Allah) intervient dans notre monde, et alors il déroge aux lois de l’univers, et cette dérogation doit pouvoir être repérable…). A contrario, s’il n’y déroge pas, on peut dire que les lois de l’univers se suffisent à elles même pour faire tourner ce monde. Et un Dieu qui interviendrait aucunement dans notre… Lire la suite »

Thomas
Editor

Merci pour votre réflexion. Personnellement, je pense que Dieu intervient dans le monde. Mais même si ce n’était pas le cas, le fait qu’il ait mis en place des lois physiques ne manque pas d’intérêt, n’est-ce pas ?

Thomas
Editor

Bonjour. Merci pour votre commentaire. Il est vrai que Dieu ne peut pas être saisi par la science (on ne peut pas le mettre sous le microscope). Mais cela ne veut pas dire que la science ne va pas trouver des indices en faveur de l’existence de Dieu. Bonne journée.

René MÉRIC
Invité
René MÉRIC

Grande est cette interrogation ? Mais avant de « sombrer » (il s’agit bien d’un naufrage ) dans ces questions philosophiques, le sage scrute l’univers et, humblement, loin des certitudes qui ne lui apportent « rien, » écoute le souffle de l’Esprit…
Plus concrètement : «  » »Dieu ne s’impose pas par l’argumentation ; Il se reflète plutôt sur les visages. » » »

Yves Forban
Invité
Yves Forban

Oui c’est ainsi qu’on a eu Yaveh, Dieu, Allah, Shiva, Râ, Jupiter, Toutatis, Thor, Quetzacoalt, la réincarnation bouddhiste, les mauvais Esprits taoistes et totémiques, les fées, elfes, et autres entités surnaturelles, etc etc.. (et ne parlons pas des différentes conceptions opposées de ces dieux au sein même d’une même croyance).
Bref, les croyances offrent plus d’incertitudes que de certitudes (il y a des milliers de façons de concevoir des intelligences supérieures dont aucune ne soit capable d’affirmer sa véracité sur les autres.

Thomas
Editor

Merci pour votre réflexion pertinente. A mon avis pour avoir une idée de Dieu, le mieux est de le laisser se définir. D’où l’utilité d’une révélation. Se pose alors la question du choix de cette révélation. Est-ce la Bible ? Un autre livre ? Cela demande une étude approfondie. Pour ma part, je choisis une révélation fiable, cohérente en interne, transmise avec soin, en cohérence avec l’histoire, qui colle avec ce que je perçois du monde.

Thomas
Editor

Merci pour votre question. Dieu se présente comme l’être éternel, qui ne tire son existence d’aucun autre. Il est la cause première.
Bonne journée.

michi sam
Invité
michi sam

Article réellement intéressant. J’ai toutefois 2 remarques : 1. Nous pouvons rester « coincé » dans l’agnosticisme encore très longtemps. Depuis l’avènement de l’écriture (pas les Saintes Écritures, juste l’écriture). L’humanité a démontré, prouvé de manière scientifiques un tas de chose comme la poussée d’Archimède ou le Théorème de Pythagore. Ces démonstrations ont traversé les millénaires et sont toujours valables aujourd’hui. Pourtant la question fondamentale de l’existence de Dieu demeure sans réponse empirique. Un humain peut donc rester agnostique toute sa vie. L’humanité n’aura peut-être pas une réponse vérifiable et indiscutable avant très longtemps. Un très longtemps qui dure, ça… Lire la suite »

René MÉRIC
Invité
René MÉRIC

L’agnosticisme n’existe pas ! Je crois ou je ne crois pas. Pas de troisième voie ou alors très courte : le temps pour un pauvre cerveau « humain » de se faire une opinion. Que tu crois ou que tu ne crois pas, tu ne peux laisser la question sans réponse donc tu n’as qu’une seule issue : CHERCHER !

Yves Forban
Invité
Yves Forban

Ca c’est bien de la pensée unique : Bien sûr que l’agnosticisme existe. On peut ainsi estimer, sans certitude absolu, qu’un être supérieur soit (au moins parfois) à la manoeuvre. Mais s’avouer incapable de trancher formellement en regard des faibles indices à leur disposition. Bien évidemment les plus fervent croyants ou athées auront du mal à concevoir qu’on ne puisent se ranger rapidement à des choses évidentes pour chacun de leur clan, mais voilà : Il faut bien convenir que l’agnosticisme existe durablement chez certains, et soit même un courant pérenne (même si très fluctuant (non moins que les croyances… Lire la suite »

Thomas
Editor

Merci pour ce commentaire. Il serait intéressant de définir de quel d’agnosticisme on parle.
S’agit-il de la position qui dit : « je ne me prononce pas » ou bien de celle qui dit « il est impossible de se prononcer » ? Dans le premier cas, j’encouragerais à approfondir la réflexion. Dans le second cas, je poserais la question : Comment êtes-vous arrivé à cette conclusion ? Bonne journée.

Renou
Invité
Renou

Aucun scientifique ne prédit que l univers à une origine. Le modèle du big bang n avalise pas le début de toute chose. C est un scénario d’évolution de l espace temps dans lequel notre champ de conscience prend essort. L argument anthropique est souvent invoqué pour justifier le dessein intelligent, mais ce n est pas son fondement lorsque Brandon carter l a formulé.

Thomas
Editor

Merci pour votre commentaire. Il semble que la communauté scientifique s’accorde à dire que l’Univers a un commencement. On peut même dater l’Univers. Cela signifie qu’il a un commencement.

Christophe COUSIN
Invité
Christophe COUSIN

Bonjour, L’argument d’ignorance, vous l’employez vous dans la phrase « sa possibilité ne suffit pas à expliquer sa réalité », vous insérez gratuitement Dieu dans l’inconnue de votre équation. Vous faites également la confusion classique des créationnistes entre cause et dessein, motif, sens. Je suis athée, l’univers n’est pas selon moi apparu par hasard mais par accident et cela fait une sacré différence. En effet, nul ne peut prouver l’inexistence de Dieu …ou du père Noël. Et alors ? Vivez-vous comme si le père Noël existait sous ce prétexte ? Non évidemment. Les prêtres et les sorciers de toutes les civilisations doivent-ils… Lire la suite »

Christophe COUSIN
Invité
Christophe COUSIN

« Seul une cause nécessaire, s’expliquant entièrement par elle-même, ayant fait le choix de réaliser cette possibilité plutôt qu’une autre, ayant la puissance et l’intelligence nécessaires pour produire un tel univers, permet de l’expliquer » Et les cercles parfaits qui apparaissent à la surface d’une mare, vous allez me dire que le caillou les a fait exprès ! Vous le savez, ce n’est pas parce que les artefacts qui vous entourent ont été fabriqués avec une intention qu’il en est de même de l’univers. Vous le prétendez ordonné et orienté en le regardant, naïvement, du point de vue – anecdotique et minoritaire… Lire la suite »

Touré SALOUN 1
Invité

Pour quoi Dieu n’existe pas concrètement ?

maya
Invité

dieu a crée l univers homme femme animaux,etc…..pourquoi l intélligence a l homme et pas aux animaux. eux ne détruise pas la planète

Caroline DEMANGE
Invité
Caroline DEMANGE

Parce que l’intelligence peut s’avérer néfaste mais aussi source de progrès, Le hasard choisi de faire tomber la balance d’un coté ou de l’autre…

Quentin LIABOT
Invité
Quentin LIABOT

On peut penser à la Cause Première, le big bang à créer l’univers, et avant ça les fluctuations quantiques (ou autre), énergie noir etc, on peut continuer de remonter infiniment et trouver des explications scientifiques, au final la Cause Première ne peut être que quelque chose de supérieur à tout ça, quelque chose d’indépendant de la science, de la logique, etc. Pas forcément Dieu, mais quelque chose qui n’est pas scientifique explicable en tout cas, étant donné que cette chose n’aura pas d’origine

Yves Forban
Invité
Yves Forban

 » la Cause Première ne peut être que quelque chose de supérieur  »
Affirmation gratuite sans aucune démonstration (C’est juste affirmé dans l’ancien testament vieux de 600 ans).
Encore une foi_, tentez de répondre à cette simple question : 1. Ou bien Dieu interagit avec notre monde (et donc en dérogeant aux lois de l’univers, est perceptible par ses effets indirects : une telle perturbation est détectable). 2. Ou bien aucune perturbation ne se fait jour (Dieu n’intervient pas), et un dieu qui n’interviendrait aucunement dans notre monde n’aurait pas plus d’intérêt qu’une absence de Dieu en soi)

NoNo
Invité
NoNo

Alexis Masson, de quel Dieu parlez -vous ? Depuis la nuit de temps, presque tous les peuples on parlé des Dieux mais chacun définit à sa manière son Dieu. Quel est le Dieu qui existe ? Le Vrai et le Faux vous les connaissez ? Si tout le monde tâtonne sur Dieu, il est difficile de savoir qui connait ou pas Dieu. Parler de l’existence d’un objet que l’on ne connait pas nous semble absurde. Connaitre un objet veut dire que l’on peut décrire cet objet. Personne ne peut décrire ni Dieu ni l’Univers, pourquoi poser des questions sur l’origine… Lire la suite »

Yves Forban
Invité
Yves Forban

A. Dieu serait transcendant (impalpable, inodore invisible etc.) Donc (!) non perceptible par la science. Mais de 2 choses l’une : 1. Ou bien Dieu interagit avec notre monde, et donc perturbe les lois naturelles pour ce faire. De fait son interaction est détectable, et donc son existence. carrément 2. Ou bien il n’interagit pas, il n’est donc pas détectable. Mais alors un dieu qui n’interagit aucunement avec son monde équivaut totalement à une absence de Dieu (à quoi sert-il alors ?) B. La preuve de l’existence de Dieu ! Désolé de le dire, mais là, c’est carrément de la… Lire la suite »

Karim
Invité
Karim

L’univer a été calculé , il y a la mort et la naissance.
Pourquoi la médecine n’est pas capable de trouver le médicament pour stopper la mort et la vieillesse ? Donc Dieu existe , même les scientifiques non pas prouver que l’univers a été créés tout seul.

Yves Forban
Invité
Yves Forban

Des affirmations totalement gratuites sans un début de preuve factuelle. Je reprends l’argumentaire : L’univers a été calculé : ce qui prouve l’existence de Mâat, déesse égyptienne de l’ordre, de l’équilibre du monde, de l’équité, de la vérité et de la justice. Il y a la mort et la naissance, ce qui prouve l’existence de Shiva dieu hindou qui donne la vie et la reprend (créa aussi le monde et l’annihilera). Pourquoi la médecine… (euh là quand même, je suppose que vous allez chez le médecin ou à l’hôpital lorsque votre santé est menacée ? ) « Donc Dieu existe » (?… Lire la suite »

Lan
Invité
Lan

Ridicules

René MÉRIC
Invité
René MÉRIC

J’aime ce texte… Et ces mots chantent devant mais yeux. Je trouve intéressante cette approche de l’existence de Dieu.
Mais Dieu a-t-il besoin de preuve ? Il Est. Je pense aujourd’hui, au fil de mon aventure, que les chemins qui mènent vers lui sont divers et variés, plus ou moins directs, plus ou moins longs, ténus et fragiles ou en béton armé ! Mais tous ont un point de départ qui nous échappe et sont (peut-être) le fait de sa seule volonté !!!

Yves Forban
Invité
Yves Forban

Je comprends mal votre dévotion à ce texte.
Parce qu’il parle de rationalité, qui alors n’est absolument pas avérée (rationnellement parlant). Vous ne pouvez donc pas y abondez (rationnellement).
Que vous croyiez qu’ « une immanence cosmique » pénètre (ou non) l’esprit des gens, ça se respecte… Mais pas qu’on invoque une rationalité manifestement absente dans cette démarche. (A la limité on pourrait invoquer une « rationalité mystique », mais sans invoquer une démonstration qui s’appuierait sur du « réel hors du camps palpable interagissant avec notre monde sans le perturber » : Par définition ça n’existe pas).

Tintin
Invité
Tintin

Éphésiens 4:4–6 nous enseigne qu’il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, une seule foi. La première question à ce poser est de savoir si l’on veut une vérité sur l’existence de Dieu ou si l’on préfère remettre cela en doute. Bien souvent on née avec la volonté de connaître nos origines, on née avec un besoin spirituel. Une naissance de l’univers hasardeuse aurait elle put aboutir à une créature humaine doté d’un besoin spirituel et d’une conscience travaillée. Ou cela viendrait il simplement d’un père créateur qui désire que l’on apprenne à le connaître et à connaître ce qu’il… Lire la suite »

Alex
Invité
Alex

Une belle brochette de sophismes.
La Tronche en Biais vous a répondu il y a bientôt 5 ans.
Apprenez à faire un argumentaire.

Rémi Moreau
Invité
Rémi Moreau

Il est possible que l’univers n’ait eu ni commencement. C’est la théorie du Big Crunch, soit l’inverse du Big Bang. Si tel est le cas, pas de Big Bang, pas de Dieu.

Thomas
Editor

Merci pour ces réflexions. Quand bien même cette théorie serait validée (ce qui est loin de faire l’unanimité) cela ne veut pas forcément dire que Dieu est absent. On peut imaginer qu’il reste derrière l’enchaînement des big crunchs et big bangs. Le fait de pouvoir expliquer l’Univers ne signifie pas qu’il n’a pas de créateur. Tout comme le fait de pouvoir expliquer le fonctionnement d’une voiture ne veut pas dire que M. Ford ou M. Renault n’ont pas existé. Le fait que l’on puisse expliquer l’Univers semble même un argument en faveur d’une intelligence derrière l’Univers. Ne pensez-vous pas ?

Sur le même thème

Athée militant, il convertissait les chrétiens

J’avais 6 ou 7 ans Dans ma petite école de Bretagne, la conversation roulait ce jour-là sur la religion. Je me souviens qu’au détour du débat, une camarade a allégué que tout le monde croyait en Dieu. Alors que toute la classe acquiesçait, je me suis levé subitement avec la ferme intention de rompre ce […]

Et si l’univers nous parlait de Dieu ? Quand la science et la spiritualité se rejoignent..

Salut, c’est One Schott. On parle de l’être humain, la spiritualité et Dieu. Et aujourd’hui, on va parler d’une question existentielle qui est : l’Univers nous parle-t-il vraiment de Dieu ? Alors, j’aimerais vous montrer deux arguments qui semblent nous montrer qu’il est plus raisonnable de croire que l’Univers a été créé par une intelligence […]

Dieu, invention de l’homme ?

Dieu est-Il une invention humaine ? Certains avancent que les croyants ont inventé l’existence de Dieu simplement pour répondre à leurs besoins, pour apaiser leurs craintes. Il est vrai que le Dieu de la Bible permet de répondre à certains besoins et d’être confiant dans certaines situations. Mais est-ce pour autant qu’Il est l’invention des […]

Dieu ressemble davantage à un extraterrestre

J’aimerais comprendre quel est votre message, une affirmation fermée, ou une question ? J’ai une réponse simple aux sceptiques, notre univers est régi par des lois physiques, qu’on subit et qu’on ne choisit pas. Lorsque je calcule un objet mécanique, je ne choisis pas entre Newton, Einstein ou Plotémée. Je prends en compte les lois […]

Comment Dieu existe-t-il ?

Comment Dieu existe, vaste débat, auquel je réponds en trois séquences. 1. Tout d’abord, le personnage de Jésus-Christ est historique, ce qu’il a fait est attesté par l’histoire, et personne n’a jamais réussi à le contester. Ses actes sont tels, que le présenter comme étant Dieu venu incognito sur la Terre, pour nous rencontrer personnellement, […]

Parcours phare

Y a-t-il des preuves de l’existence d’un dieu ?

Au travers de ce parcours email, Alexis souhaite vous apporter une réflexion logique et rationnelle.

Par Alexis Masson : conférencier en philosophie de la religion.

Ce projet est né du désir de répondre, efficacement et à titre gracieux, aux difficultés morales et spirituelles des internautes d’aujourd’hui.

Ce site est géré par l’association Top Mission, reconnue d’intérêt général. Pour répondre au mieux aux questions autour de l’existence d’un dieu, nous avons constitué une équipe composée de conférenciers en philosophie de la religion et d’experts de spiritualité.